Doyenné de Dour

Connexion

Identifiant :
Mot de passe :
Se souvenir de moi

Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous
maintenant !

Menu principal

Les paroisses

Après des dégradations subies au milieu du 17e siècle, elle a été restaurée à la fin de celui-ci. On peut y voir des pierres sépulturales des seigneurs, un buffet d'orgues de la même époque et un reliquaire du 16e siècle. Le retable et la stelle du chœur sont du 17e. Le chœur a été édifié au début du 18e siècle sur l'emplacement d'une ancienne chapelle. L'objet le plus curieux date du 14e siècle, il s'agit d'un reliquaire en argent en forme d'édifice carré de facture gothique ; au centre, on voit une figure de la Vierge en ivoire.

Historique de l'Eglise d' Onnezies Initialement de style gothique hennuyer du 16e siècle, elle fut abîmée par les guerres et partiellement détruite. On l'a restaurée au 17e et en 1847. Elle est entourée d'un cimetière aux tombes particulièrement anciennes. Son clocher, en moellons de grès, est d'origine (la cloche date de 1539). Le portail et une partie de l'intérieur de l'édifice sont ogivaux. L'autel est de style classique du 18e siècle. On peut y voir des statues de Saint-Pierre en pierre blanche (15e s.) et en bois polychrome (16e s.). un groupe sculpté avec Saint-Hubert à cheval (18e s.) ainsi que des statues de Saint-Pierre et de Saint-Paul en bois polychrome du 17e.

Historique de l'Eglise de Petit-Dour En 1732, une convention stipulait que si la population augmentait, une deuxième église serait bâtie en un endroit bien défini et aux frais de l'Abbaye de Saint-Ghislain. Ce pacte resta sans suite.

Pourtant, la population de Dour, y compris Petit-Dour, prit de l'extension suite au développement intense de l'industrie charbonnière : en 1789, on comptait quatre mille habitants dans Dour, et la partie située aux limites de Blaugies s'était considérablement accrue. En 1792, le hameau fut partagé en deux parties : le coron dit " Là-Haut " et la portion dite " Petit-Dour " .